Le don du sang est un acte bénévole, anonyme et sécurisé qui permet de soigner un million de personnes tous les ans. Votre sang est collecté par un seul et unique organisme qui est l’Établissement Français du Sang. Mais en quoi cet acte consiste ? Quelles sont les règles ? Qui sont les donneurs ? A l’occasion de la Journée Mondiale du Don du sang (14 juin 2019), l’équipe ENATEO fait le point à ce sujet.  

3 différents types de dons du sang

Lorsque l’on parle de “Don du Sang”, on parle surtout de trois types de dons, à savoir :

  • Le don de Plasma : le Plasma est la partie liquide du sang dans laquelle baignent les globules blancs et les plaquettes sanguines
  • Le don de Plaquettes Sanguines : les plaquettes sanguines ont un rôle essentiel dans la coagulation (par exemple, pour boucher une coupure sur la peau)
  • Le don de Globules Blancs : les globules blancs défendent votre corps contre les maladies (par exemple, si vous avez une rhume)

Il est également possible de donner les trois composants (plasma, plaquettes sanguines, globules blancs).

Les critères pour donner son sang

Si vous êtes un homme, vous pourrez donner votre sang 6 fois par an. Si vous êtes une femme, vous pourrez donner votre sang 4 fois par an. Peu importe votre sexe, il vous faudra un délai d’au moins de 8 semaines entre chaque don.

Donner son sang n’est pas un acte anodin. En effet, vous devez répondre à de nombreux critères. Au niveau de l’âge, si vous avez moins de 18 ans, vous ne pouvez pas donner votre sang sauf en cas d’urgence avec l’accord de vos parents. En revanche, vous pouvez donner votre sang jusqu’à un certain âge selon le type de don :

  • Don complet : entre 18 et 70 ans
  • Plasma : entre 18 et 65 ans
  • Plaquettes : entre 18 et 65 ans
  • Globules blancs : entre 18 et 50 ans

Votre poids fait partie des critères : pour le don complet, vous devrez peser au moins 50 kg. Pour le don de plasma ou de plaquettes, vous devrez peser au moins 55 kg.

Enfin, votre état de santé est également primordial. Vous pouvez être ainsi exclu si vous êtes enceinte ou si vous avez accouché depuis moins de 6 mois. Il en est de même si vous avez fait une opération ou vous vous êtes fait un tatouage ou un piercing dans les 4 mois qui précèdent le don du sang.

Comment se passe le don du sang ?

Le don du sang a une durée d’environ 45 minutes. Il y a 4 étapes au niveau du don du sang:

  • L’accueil : vous serez accueilli par un agent d’accueil qui enregistrera votre dossier et vous donnera un questionnaire à remplir. Ce questionnaire sera à donner au cours de l’entretien  pré-don.
  • L’entretien pré-don : Un médecin ou un(e) infirmier(e) mènera l’entretien. Ce professionnel de la santé va étudier vos réponses au questionnaire. Cet entretien permet de voir si votre don est sans danger pour vous comme pour les patients qui recevront votre don.
  • Le prélèvement : effectué en position allongée, l’infirmier(e) réalisera et surveillera votre prélèvement. Pendant 10 minutes, ce(tte) dernier(e) vous prélève entre 420 et 480 ml. Cette quantité peut varier en fonction de votre poids.
  • Le temps de repos et de collation : une fois le prélèvement effectué, vous vous sentirez probablement faible, c’est pourquoi il est important de bien s’hydrater et de se reposer pendant 20 minutes. C’est pourquoi une collation vous est offerte sous la surveillance du personnel de l’EFS.

 

Les chiffres-clés du don du sang en 2016

En France, le don du sang comptait 1 597 460 donneurs de sang en 2016. Ces derniers sont généreux puisque l’on recense 1,84 dons par an et par donneur. Parmi eux, la majorité sont des femmes et les personnes de moins de 40 ans. Les jeunes sont également impliqués à sauver des vies ou guérir des personnes malades puisqu’ils représentaient plus d’un tiers des nouveaux donneurs en 2016. 

Le don du sang est important car il permet de traiter 200 maladies. De plus, 1 000 000 de malades sont soignés chaque année grâce au don du sang.

Les groupes sanguins sont composés du groupe ABO et d’un rhésus (qui peut être positif ou négatif). Il existe 4 différents groupes : A, AB, B & O, suivi chacun soit d’un rhésus positif (donc un +) ou un rhésus négatif (donc un -).

  • AB- est le groupe sanguin le plus rare : il peut recevoir du sang  A-, B-, O- et AB- en cas de transfusion.
  • O- est un groupe sanguin qui est donneur universel (ce qui veut dire qu’il peut être transfusé sur toutes les personnes)
  • AB+ est un groupe sanguin qui est receveur universel : toutes les personnes peuvent donner leur sang à un personne qui a pour groupe sanguin AB+.