Le secteur de la santé est un secteur d’avenir qui ne cesse de recruter chaque année. En raison du vieillissement de la population, les besoins en termes de personnel médical augmentent. De plus, de nombreux départs à la retraite s’annoncent dans les prochaines années. C’est pourquoi la Direction de l’Animation de la Recherche, des Études et des Statistiques (DARES) a annoncé dans son rapport « Les métiers en 2022« , la création d’environ 102 000 emplois pour le métier d’Aide-Soignant(e).

Nous allons donc vous présenter les différentes étapes pour devenir Aide-Soignant(e), du concours à la formation en Institut de Formation des Aide-Soignants (IFAS), les missions et qualités de l’aide-soignant et enfin les possibilités d’évolution au niveau de ce métier.

Qu’est-ce-que le concours d’Aide-Soignant(e) ?

Si vous voulez intégrer une équipe médicale et accompagner les personnes dans leurs soins médicaux et leur bien-être alors faites en votre métier en devenant aide-soignant(e) !

La première étape pour accéder à ce métier est de passer le concours d’Aide-Soignant : pour cela, aucun diplôme n’est demandé. Il suffit tout simplement d’être âgé(e) d’au moins de 17 ans à la date d’entrée en école.

Cependant, le concours d’Aide-Soignant(e) est très sélectif. En effet, le pourcentage de réussite au concours d’Aide-Soignant se situe entre 10 et 20% en fonction des instituts. C’est pourquoi, la réussite de cette première étape nécessite une très bonne préparation et la connaissance des différents thèmes abordés au concours. Vous serez questionné sur des thèmes comme « Le recueil des lois sanitaires et sociales » et « L’appareil circulatoire ». C’est parce que les places sont très limitées et que le concours porte sur des questions pointues que nous ne pouvons que vous encourager à suivre une préparation au concours d’Aide-Soignant.

Le concours d’Aide-Soignant se compose d’une épreuve écrite d’admissibilité et d’une épreuve orale d’admission.

L’épreuve écrite dure 2 heures et s’articule autour des 4 thèmes du concours : la culture générale, le français, le calcul et la biologie du corps humain. Elle est composée d’une série de questions et d’une explication des idées principales d’un texte.

Il faut savoir que si vous avez le baccalauréat, un diplôme du secteur sanitaire et social (par exemple, un CAP Petite Enfance) ou si vous avez fait une première année d’études conduisant au diplôme d’État d’Infirmier, vous serez dispensé de l’épreuve écrite d’admissibilité. Ce qui veut dire que vous pourrez passer l’épreuve orale d’admission directement.

Si vous avez obtenu au moins 10/20 à l’épreuve écrite, félicitations ! Vous êtes considérés comme admissible à l’épreuve orale d’admission.

L’épreuve orale d’admission, quant à elle, se divise en deux parties : vous allez devoir présenter un exposé sur un thème du domaine sanitaire et social (par exemple, sur le tabac, le handicap, etc…) puis effectuer un entretien avec le jury. Ce dernier va vous poser des questions comme “Qu’est-ce-qui vous a motivé pour devenir aide-soignant(e) ?” ou encore “Quelles sont les différences entre un(e) aide-soignant(e) et un(e) infirmier(e) ?” afin de s’assurer que vous connaissez votre futur métier et que vous êtes motivé(e) pour la formation d’aide-soignant(e).

Comment se passe la formation d’Aide-Soignant(e) ?

Vous avez été admis(e) à l’issue de l’épreuve orale du concours ? Félicitations ! Le concours en poche, vous pourrez intégrer un des 450 Instituts de Formation des Aides-Soignants (IFAS) en France et vous former au métier d’aide-soignant(e) dans cet établissement.

La formation d’aide-soignant(e) dure un an et est composée d’une partie théorique (cours) et d’une partie pratique (stages).

La partie théorique est composée de 8 modules : vous y apprendrez comment accompagner une personne dans les activités de la vie quotidienne ou encore comment communiquer avec les patients. Ces modules sont évalués par le biais d’épreuves écrites, orales et de mises en situation professionnelle par le biais des stages et des travaux pratiques. A noter que certaines personnes titulaires d’un diplôme d’État spécifique (auxiliaire de puériculture ou auxiliaire de vie sociale, par exemple) sont dispensées de certains modules.

Pour acquérir les compétences nécessaires afin de vous occuper de patients en milieu hospitalier ou extra-hospitalier, la formation d’aide-soignant(e) se compose d’une partie pratique. Elle comprend 6 stages effectués en milieu professionnel, d’une durée globale de 24 semaines.

A l’issue de cette formation d’aide-soignant(e), vous obtiendrez le diplôme d’État d’Aide-Soignant(e).

Nous tenons à préciser qu’il est possible d’obtenir le diplôme d’État d’Aide-Soignant(e) par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). Pour cela, il faut avoir au minimum 3 ans d’expérience sur un poste ayant un rapport direct avec ce diplôme.

Le métier d’Aide-Soignant(e)

Vous aimez vous occuper des autres ? C’est une des qualités requises pour devenir aide-soignant. Ce dernier est aux petits soins avec les patients. Sous la responsabilité d’un infirmier, il accompagne les personnes malades dans leurs soins d’hygiène (en aidant le malade à se laver, s’habiller), leur environnement (nettoyage de leur chambre) et leurs activités quotidiennes (repas).

Pour devenir aide-soignant(e), il faut être disponible et à l’écoute : ce professionnel de la santé est considéré comme étant le plus proche du patient car il contribue au bien-être des patients en les accompagnant dans leurs activités de la vie quotidienne.

L’aide-soignant(e) peut travailler de jour, comme de nuit ainsi que les week-ends et les jours fériés. C’est pourquoi, ce professionnel de la santé doit s’adapter aux horaires répartis par roulement.

Il existe différents lieux de travail dans lesquels l’aide-soignant(e) peut exercer en dehors des hôpitaux et des cliniques. Par exemple, si vous êtes plutôt à l’aise avec les personnes âgées, vous pourrez exercer dans les maisons de retraite ou de convalescence. Si vous préférez vous occuper des personnes handicapées, alors vous pourrez exercer dans les centres d’accueil dédiés aux personnes handicapés.

 

Peut-on aller plus loin après le Diplôme d’État d’Aide-Soignant(e) ?

Oui c’est tout à fait possible. Le diplôme d’État d’Aide-Soignant en poche, il est possible de se spécialiser en devenant aide-soignant en bloc opératoire ou en chirurgie par exemple.

Au bout de 3 ans d’expérience en tant qu’aide-soignant, il est également possible de :

  • prolonger votre parcours de formation en se présentant au concours d’entrée en Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) pour devenir Infirmier.
  • se former à d’autres métiers sociaux ou paramédicaux, tels que moniteur-éducateur, assistant dentaire ou encore laborantin d’analyses médicales

Le métier d’Aide-Soignant(e) vous intéresse ?

Cela vous a convaincu de devenir aide-soignant(e) ? Alors franchissez le pas ! Nous proposons la préparation au concours d’Aide-Soignant, qui vous permettra de vous démarquer des autres candidats au concours grâce à nos supports interactifs. Pour en savoir plus, contactez-nous et recevez votre documentation gratuite.

Votre documentation gratuite !


Le secteur de la santé est un secteur d’avenir qui ne cesse de recruter chaque année. En raison du vieillissement de la population, les besoins en termes de personnel médical augmentent. De plus, de nombreux départs à la retraite s’annoncent dans les prochaines années. C’est pourquoi la Direction de l’Animation de la Recherche, des Études et des Statistiques (DARES) a annoncé dans son rapport « Les métiers en 2022« , la création d’environ 102 000 emplois pour le métier d’Aide-Soignant.

Nous allons donc vous présenter les différentes étapes pour devenir Aide-Soignant(e), du concours à la formation en Institut de Formation des Aide-Soignants (IFAS), les missions et qualités de l’aide-soignant et enfin les possibilités d’évolution au niveau de ce métier.

Qu’est-ce-que le concours d’Aide-Soignant(e) ?

Si vous voulez intégrer une équipe médicale et accompagner les personnes dans leurs soins médicaux et leur bien-être alors faites en votre métier en devenant aide-soignant(e) !

La première étape pour accéder à ce métier est de passer le concours d’Aide-Soignant : pour cela, aucun diplôme n’est demandé. Il suffit tout simplement d’être âgé(e) d’au moins de 17 ans à la date d’entrée en école.

Cependant, le concours d’Aide-Soignant(e) est très sélectif. En effet, le pourcentage de réussite au concours d’Aide-Soignant se situe entre 10 et 20% en fonction des instituts. C’est pourquoi, la réussite de cette première étape nécessite une très bonne préparation et la connaissance des différents thèmes abordés au concours. Vous serez questionné sur des thèmes comme « Le recueil des lois sanitaires et sociales » et « L’appareil circulatoire ». C’est parce que les places sont très limitées et que le concours porte sur des questions pointues que nous ne pouvons que vous encourager à suivre une préparation au concours d’Aide-Soignant.

Le concours d’Aide-Soignant se compose d’une épreuve écrite d’admissibilité et d’une épreuve orale d’admission.

L’épreuve écrite dure 2 heures et s’articule autour des 4 thèmes du concours : la culture générale, le français, le calcul et la biologie du corps humain. Elle est composée d’une série de questions et d’une explication des idées principales d’un texte.

Il faut savoir que si vous avez le baccalauréat, un diplôme du secteur sanitaire et social (par exemple, un CAP Petite Enfance) ou si vous avez fait une première année d’études conduisant au diplôme d’État d’Infirmier, vous serez dispensé de l’épreuve écrite d’admissibilité. Ce qui veut dire que vous pourrez passer l’épreuve orale d’admission directement.

Si vous avez obtenu au moins 10/20 à l’épreuve écrite, félicitations ! Vous êtes considérés comme admissible à l’épreuve orale d’admission.

L’épreuve orale d’admission, quant à elle, se divise en deux parties : vous allez devoir présenter un exposé sur un thème du domaine sanitaire et social (par exemple, sur le tabac, le handicap, etc…) puis effectuer un entretien avec le jury. Ce dernier va vous poser des questions comme “Qu’est-ce-qui vous a motivé pour devenir aide-soignant(e) ?” ou encore “Quelles sont les différences entre un(e) aide-soignant(e) et un(e) infirmier(e) ?” afin de s’assurer que vous connaissez votre futur métier et que vous êtes motivé(e) pour la formation d’aide-soignant(e).

Comment se passe la formation d’Aide-Soignant(e) ?

Vous avez été admis(e) à l’issue de l’épreuve orale du concours ? Félicitations ! Le concours en poche, vous pourrez intégrer un des 450 Instituts de Formation des Aides-Soignants (IFAS) en France et vous former au métier d’aide-soignant(e) dans cet établissement.

La formation d’aide-soignant(e) dure un an et est composée d’une partie théorique (cours) et d’une partie pratique (stages).

La partie théorique est composée de 8 modules : vous y apprendrez comment accompagner une personne dans les activités de la vie quotidienne ou encore comment communiquer avec les patients. Ces modules sont évalués par le biais d’épreuves écrites, orales et de mises en situation professionnelle par le biais des stages et des travaux pratiques. A noter que certaines personnes titulaires d’un diplôme d’État spécifique (auxiliaire de puériculture ou auxiliaire de vie sociale, par exemple) sont dispensées de certains modules.

Pour acquérir les compétences nécessaires afin de vous occuper de patients en milieu hospitalier ou extra-hospitalier, la formation d’aide-soignant(e) se compose d’une partie pratique. Elle comprend 6 stages effectués en milieu professionnel, d’une durée globale de 24 semaines.

A l’issue de cette formation d’aide-soignant(e), vous obtiendrez le diplôme d’État d’Aide-Soignant(e).

Nous tenons à préciser qu’il est possible d’obtenir le diplôme d’État d’Aide-Soignant(e) par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). Pour cela, il faut avoir au minimum 3 ans d’expérience sur un poste ayant un rapport direct avec ce diplôme.

Le métier d’Aide-Soignant(e)

Vous aimez vous occuper des autres ? C’est une des qualités requises pour devenir aide-soignant. Ce dernier est aux petits soins avec les patients. Sous la responsabilité d’un infirmier, il accompagne les personnes malades dans leurs soins d’hygiène (en aidant le malade à se laver, s’habiller), leur environnement (nettoyage de leur chambre) et leurs activités quotidiennes (repas).

Pour devenir aide-soignant(e), il faut être disponible et à l’écoute : ce professionnel de la santé est considéré comme étant le plus proche du patient car il contribue au bien-être des patients en les accompagnant dans leurs activités de la vie quotidienne.

L’aide-soignant(e) peut travailler de jour, comme de nuit ainsi que les week-ends et les jours fériés. C’est pourquoi, ce professionnel de la santé doit s’adapter aux horaires répartis par roulement.

Il existe différents lieux de travail dans lesquels l’aide-soignant(e) peut exercer en dehors des hôpitaux et des cliniques. Par exemple, si vous êtes plutôt à l’aise avec les personnes âgées, vous pourrez exercer dans les maisons de retraite ou de convalescence. Si vous préférez vous occuper des personnes handicapées, alors vous pourrez exercer dans les centres d’accueil dédiés aux personnes handicapés.

 

Peut-on aller plus loin après le Diplôme d’État d’Aide-Soignant(e) ?

Oui c’est tout à fait possible. Le diplôme d’État d’Aide-Soignant en poche, il est possible de se spécialiser en devenant aide-soignant en bloc opératoire ou en chirurgie par exemple.

Au bout de 3 ans d’expérience en tant qu’aide-soignant, il est également possible de :

  • prolonger votre parcours de formation en se présentant au concours d’entrée en Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) pour devenir Infirmier.
  • se former à d’autres métiers sociaux ou paramédicaux, tels que moniteur-éducateur, assistant dentaire ou encore laborantin d’analyses médicales

 

Le métier d’Aide-Soignant(e) vous intéresse ?

Cela vous a convaincu de devenir aide-soignant(e) ? Alors franchissez le pas ! Nous proposons la préparation au concours d’Aide-Soignant, qui vous permettra de vous démarquer des autres candidats au concours grâce à nos supports interactifs. Pour en savoir plus, contactez-nous et recevez votre documentation gratuite.

Votre documentation gratuite !


Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !